Le TOP 10 des cavaliers

Après 20 ans d’équitation j’ai découvert pleins de profil de cavaliers différents et aujourd’hui je livre un portrait des 10 tendances les plus fortes :

  • La Fashionista:

    fashion-editorial-roman-schmidt-la-princesse-sur-son-cheval-blanc-7323113.jpgTu penses à te maquiller pour séduire ton coach, tu portes un gilet Animo, rêves d’obtenir les étriers Lorenzini édition spéciale Pearled, repérés sur PegaseBuzz, et ton cheval et toi êtes entièrement assortis. Ton cheval brille et tu tiens ta collection de fanions dans ta sellerie. Tu préfères nettement les pellets de sciure à la paille : il n’y a pas d’odeur au moins !

  • Le Cavalier poney:83204-163030

    Tu fais croire à tout le monde que les courtes foulées te permettent de travailler plus régulièrement les abdos or la réalité c’est que tu as le syndrome du nain et que tu as  peur d’avoir le vertige à cheval. En ballade tu pries pour que la monitrice ne te places pas derrière un grand dada d’1m70. Et en plus si tu as plus de 18 ans tu rêves chaque semaine qu’un concours propose des épreuves E dans ta région ! Les grands enfants, vous êtes sans aucun doute fan d’Harry Allen et rêvez d’avoir un fils de Don Juan V chez vous.

    Lire la suite

Lasagnes de cheval, jamais.

Jle-cheval-ca-ne-se-mange-pas-001.jpg’ai eu la chance d’être élevée dans un cadre où le cheval n’était pas mangé, je me souviens même des grimaces de ma mère quand on parlait d’hippophagie et puis il y a ces centaines d’articles qui me rassuraient en expliquant que la consommation de la viande de cheval avait été divisée par 5 en 40 ans.

Mais un jour malheureusement j’ai grandi (oui oui, pas en taille), j’ai emménagé dans un endroit où les gens mangent du cheval « par tradition, par culture ». Ils mangeaient les chevaux morts dans les mines et aujourd’hui encore, le NPDC représente 20% de la consommation de viande de cheval nationale.

Donc voilà, le drame est arrivé, j’ai ouvert les yeux, j’ai découvert la gueule du saucisson du cheval, je vous rassure juste la gueule, plutôt perdre un doigt que de bouffer du cheval.

Lire la suite